Les négociations sont dans l’impasse entre les membres de l’Alliance de la Fonction publique du Canada et l’Administration portuaire de St-John’s. Agissez maintenant en envoyant une lettre aux intervenants de l’Administration portuaire de St. John’s. Cela comprend : Le ministre du Travail, Seamus O’Regan, le ministre des Transports du Canada, Omar Alghabra, le ministre des Transports et de l’Infrastructure de Terre-Neuve-et-Labrador, Elvis Loveless, le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador, Andrew Furey, le maire de St. John’s, Danny Breen, l’adjointe au maire de St. John’s, Sheilagh O’Leary, et le directeur général de l’Administration portuaire de St. John’s.

Vous pouvez aider ces membres en manifestant votre soutien dans leurs négociations collectives. À l’heure actuelle, l’Administration portuaire de St. John’s refuse de négocier un libellé équitable pour la clause de disponibilité de la convention collective.

  • L’employeur laisse les travailleurs et travailleuses continuer à faire des heures supplémentaires sans rémunération adéquate ;
  • Ce travail de disponibilité occupe une grande partie de la vie d’un travailleur sans aucune prévisibilité du temps de travail ; et
  • On profite de la définition de la disponibilité, ce qui signifie souvent que ces membres finissent par travailler pour moins que le salaire minimum en moyenne pendant une période de disponibilité.

En tant qu’électeur et membre du grand public qui comprend l’importance du travail de ces membres, vous pouvez nous aider en envoyant une lettre aux principaux intervenants. Assurez-vous qu’ils reçoivent le message : retournez à la table, négociez de bonne foi et acceptez une entente de principe qui respecte le travail important et intégral de ces membres de l’AFPC.

*La lettre est disponible qu’en anglais pour le moment*

PASSEZ À L’ACTION