Depuis quelques années, nous célébrons le Mois de l’histoire des Noirs en publiant des récits sur des personnes et des événements qui entourent cette communauté. En 1926, aux États-Unis, Carter G. Woodson fut l’instigateur de la Semaine des Noirs en février qui, à l’époque, s’appelait la Negro History Week. Ce mois fut choisi en l’honneur de deux grands abolitionnistes de l’esclavage, Frederick Douglas et Abraham Lincoln. Pour Carter G. Woodson, il fallait aussi que l’instruction de l’histoire africaine soit faite dans le respect et de manière plus sensible à la diversité. C’est alors qu’en 1976 la semaine de l’histoire des Noirs devient le mois de l’histoire des Noirs aux États-Unis.

Au Canada, le déroulement des événements s’est passé différemment. C’est après la création du Mois de l’histoire des Noirs aux États-Unis que des initiatives furent lancées à Toronto. En 1978, la Ontario Black History Society (OBHS) voit le jour, cette initiative étant le résultat d’une pétition que Daniel G. Hill et Wilson O. Brooks avaient présentée à la ville de Toronto, et remportée un vif succès. Par la suite, Rosemary Sadlier, présidente de l’OBHS, fit pression pour la commémoration du Mois de l’histoire des Noirs dans la ville de Toronto en 1993. Finalement, en 1994, pour donner suite à ce succès, elle décide de soumettre l’idée de faire reconnaître le Mois de l’histoire des Noirs partout au Canada à l’honorable Jean Augustine, première Canadienne noire élue au Parlement. C’est officiellement en 1995 que la Chambre des communes reconnait le Mois de l’histoire des Noirs au Canada.

Une initiative encore plus grande fut prise par le premier Noir nommé au Sénat, Donald Oliver, qui présenta une demande visant à faire reconnaître les contributions de la population noire canadienne, et le mois de février comme le Mois de l’histoire des Noirs, ce qui fut approuvé le 4 mars 2008. Depuis 1995, « beaucoup de Canadiens ont l’impression que le Parlement a officiellement reconnu le mois de février comme le Mois de l’histoire des Noirs, mais ils ont tort[1]. » Donald Olivier s’est assuré d’officialiser la position du Parlement du Canada en reconnaissant le mois de février comme le Mois de l’histoire des Noirs au Sénat.

Le Canada est fier de dire au monde entier qu’il est une mosaïque culturelle, mais l’histoire qui y est enseignée ne reflète que la culture de ceux qui étaient au pouvoir. Le Mois de l’histoire des Noirs est l’occasion pour nous tous de découvrir les histoires des hommes et des femmes noirs qui ont contribué à la construction de ce pays et qui ne sont répertoriées dans nos livres d’histoire. C’est aussi l’occasion de discuter de vérités dérangeantes, des réalités auxquelles sont confrontés de nombreux Canadiens et Canadiennes d’origine non européenne.

Ce n’est qu’en connaissant toute notre histoire que nous pourrons combattre toutes les injustices et nous réjouir les uns les autres.

 


https://www.history.com/topics/black-history/black-history-month

https://www.britannica.com/story/why-is-black-history-month-celebrated-in-february

https://www.yesmagazine.org/opinion/2021/02/05/black-history-month-origin/

https://www.canada.ca/fr/patrimoine-canadien/campagnes/mois-histoire-des-noirs/a-propos.html

[1] https://sencanada.ca/en/Content/Sen/chamber/392/debates/034db_2008-02-14-f#74