Section locale 00018

Karen Houlahan travaille pour Transports Canada depuis maintenant 26 ans comme inspectrice technique (TI), aviation civile. Elle explique:

J’étais un technicien d’entretien aéronef (TEA) dans l’industrie aéronautique avec une expérience sur les aéronefs à voilure fixe et à voilure tournante. La licence est une qualification essentielle pour mon poste chez Transports Canada. J’ai également travaillé en tant que superviseur de maintenance dans l’industrie avant de postuler chez Transports Canada pour devenir inspecteur.

Il y en a plusieurs sortes de TI responsables pour chaque mode de transports. Pour les inspecteurs comme Karen, les tâches principales incluent la délivrance, la révision, la suspension ou l’annulation de certificats pour les organismes de formation, les licences AME, les calendriers de maintenance et les autorisations de vol. Cependant, il a beaucoup d’autres imprévus qu’il se présente durant le travail.

C’est pourquoi il n’y a pas vraiment de semaine de travail que l’on pourrait qualifier de routinière. Elle affirme :

Je dirais qu’il n’y a vraiment pas de semaine de travail typique. Chaque semaine peut être une combinaison de tout ou partie des éléments énumérés ci-dessus, mais peut également répondre à des questions du grand public, examiner et commenter des documents internes, assister à des réunions parfois convoquées à la dernière minute.

Karen a plusieurs motivations, mais celle qui selon elle est le plus importante c’est qu’elle se soucie de la sécurité des gens :

Je crois qu’ils ont tous le droit d’avoir l’avion faire entretenir correctement et en conformité avec la réglementation les aéronefs sur lesquels ils se voyagent. Nous l’appelons navigable ou « apte et sûr pour le vol ».

Karen est l’une des expertes qui prend soin des gens dans les airs. Elle est dans un rôle ou nous ne pourrions pas nous passer. Merci de faire en sorte que les Canadiens soient en sécurité tous les jours.