Les syndicats du Canada incitent le gouvernement à prendre des mesures valables pour éliminer les disparités dont les travailleuses et travailleurs noirs font l’objet en matière d’emploi. Nous voulons reconnaître que l’injustice sociale est encore présente.

Saviez-vous que les crimes haineux fondés sur la religion, la race ou l’ethnicité avaient augmenté de 47 % en 2017? En 2019, le gouvernement fédéral a annoncé la stratégie canadienne de lutte contre le racisme 2019-2022.

Saviez-vous que selon l’article du Congrès du Travail du Canada, les syndicats du Canada appellent à la justice pour marquer le Mois de l’histoire des Noirs :

Les statistiques indiquent que les personnes de couleur sont plus susceptibles que les autres d’occuper des emplois précaires à bas salaire ne comportant pas d’avantages sociaux. Elles ont aussi des taux de chômage plus élevés. En fait, le taux de chômage des femmes noires est près de deux fois plus élevé que celui des femmes non racialisées. Les hommes noirs gagnent 66 cents par dollar que gagnent les hommes non racialisés et les femmes noires n’en gagnent que 56 cents par dollar.

Tout ça au Canada et après des gens osent affirmer que le raciste n’est pas présent au Canada? Il y beaucoup de discrimination pour les travailleurs canadiens de couleur. Cependant, saviez-vous que certaines solutions existent pour éliminer ce genre de situation désagréable ? Il faut renforcer la Loi sur l’équité en matière d’emploi et à recommencer à obliger les titulaires de contrats fédéraux à se conformer à cette loi :

« Le renforcement de la Loi sur l’équité en matière d’emploi est un des moyens d’aider à assurer la justice aux travailleurs et travailleuses racialisés », déclare Larry Rousseau, vice-président du Congrès du travail du Canada. « Au cours de l’histoire de notre pays, nous avons vu des hommes et des femmes de couleur s’entraider, même quand des lois discriminatoires ont rendu la tâche d’autant plus difficile. Nous leur devons de rectifier l’inégalité pour l’avenir. »

Nous demandons la justice. Nous voulons un meilleur avenir pour la communauté noir. Nous voulons de l’équité, de la reconnaissance, de la justice et du développement.