Malgré la collaboration de l’AFPC avec l’Agence du revenu du Canada pour examiner l’imposabilité des dommages-intérêts de Phoenix, le gouvernement libéral a choisi d’ignorer cet appel et a fait savoir qu’il émettrait les 2 500 $ négociés – avec déductions d’impôt – le 3 mars. Il s’agit là d’un mépris flagrant pour l’équité du processus administratif.

Indépendamment du fait que, après impôts, le règlement serait égal à plus que les 5 jours de salaire que le gouvernement offrait initialement, cette action représente une violation du langage négocié.

Tout cela se joue à l’occasion du 5e anniversaire de la débâcle de Phoenix.

Alors que l’AFPC continue de poursuivre toutes les voies légales disponibles pour mettre fin à cette situation, les membres doivent agir et exprimer leur désapprobation. Cliquez ici pour accéder à une lettre que vous pouvez envoyer au ministre Jean-Yves Duclos et à la ministre Anita Anand pour demander que votre règlement ne soit pas imposé.

Veuillez visiter cette page régulièrement pour connaître les dernières nouvelles.

Pour plus d’information veuillez visiter l’article de l’AFPC

CLIQUEZ ICI