Le 11 mai 2020, le Premier ministre Justin Trudeau a annoncé un nouveau programme de prêts pour les grands employeurs, y compris ceux du secteur aérien. Le Crédit d’urgence pour les grands employeurs (CEGE) permettra aux grandes entreprises d’accéder à des liquidités supplémentaires pour poursuivre leurs activités, conserver leurs employé(e)s et éviter la faillite.

Conçu pour les organisations qui « mènent des opérations importantes ou comptent un effectif majeur au Canada », ce nouveau programme financier est assorti de conditions très claires, notamment :

  • respect des conventions collectives par les employeurs,
  • respect des pensions par les employeurs, et
  • limite de la rémunération des dirigeant(e)s.

Le fonds n’est pas disponible pour les organisations qui n’en ont pas besoin ni à des fins de restructuration.

Grâce à ce programme et à la subvention salariale d’urgence du Canada (SSUC), nos employeurs sont dans la position la plus saine possible pour soutenir nos membres, leurs employé(e)s. Maintenir les gens au travail devrait être au premier plan de leurs objectifs durant cette pandémie.

Nous nous réjouissons de l’adoption par le gouvernement fédéral d’une approche équilibrée en travaillant avec l’industrie et le monde du travail pour résoudre les problèmes des travailleurs/travailleuses et répondre aux besoins de l’industrie.

Jusqu’à présent, l’UCET a œuvré avec diligence dans le cadre des protocoles de conventions collectives établis pour tenter de minimiser l’impact du COVID-19 sur nos membres. Malheureusement, nous avons remarqué que plusieurs employeurs profitent de ce moment pour restructurer leurs entreprises sur le dos de nos membres.

La position de l’UCET reste qu’au minimum un employeur doit utiliser la SSUC pour subventionner ses employé(e)s lorsque cela est nécessaire, et respecter les conventions collectives qui ont été négociées de manière équitable afin d’être éligible à ces prêts. Le syndicat n’a aucun problème à dénoncer les employeurs qui abusent de ces programmes conçus pour aider les travailleurs/travailleuses et leurs familles.