Hier, le 21 juillet, une entente de principe a été conclu pour 10 000 membres du groupe TC. En plus d’augmentations de salaire justes et équitables de 2,11 % par année en moyenne et de meilleures conditions de travail, ils auront un dédommagement Phénix pour le préjudice subi en raison des ratés du système de rémunération. L’AFPC a préparé un document pour vous expliquer les détails du l’accord sur le dédommagement ainsi que l’élargissement du processus de réclamation pour les frais remboursables et pour les pertes importantes causées par Phénix :

CLIQUEZ ICI

Pour nos membres, voicis quelques détails saillants :

RAJUSTEMENTS SALARIAUX ET DES INDEMNITÉS AMÉLIORATIONS IMPORTANTES APPORTÉES À LA CONVENTION COLLECTIVE
·       Parité avec l’ACIA pour les EG : Nous n’avons pas réussi à obtenir la parité, mais nous avons convenu que les parties pourront soumettre cette question à l’arbitrage à l’extérieur du processus de négociation habituel, et ce, dès juin 2021. Nous estimons avoir des arguments très solides en faveur de la parité pour les membres EG.

·       Indemnité haussée à 5 354 $ pour les coordonnateurs de recherche et de sauvetage dans un centre conjoint de coordination des opérations de sauvetage; indemnité maintenant offerte aux superviseurs et aux membres d’équipages d’aéroglisseurs qualifiés des groupes EG et GT

·       Indemnité de 2 500 $ offerte à tous les EG et TI travaillant dans les installations de maintenance de la flotte (Appendice BB), y compris les membres du 202e Dépôt d’atelier

·       Bonification de l’indemnité pour certains postes de la Garde côtière canadienne basés à terre (Appendice W) : augmentation de ~2 100 $ du montant versé aux GT-06 et GT-07 et portée élargie

·       Transport de marchandises dangereuses : indemnité mensuelle de 75 $ plutôt qu’une indemnité quotidienne de 3,50 $

·       Bonification de divers congés pour inclure notamment une personne qui tient lieu de membre de la famille :

–          congé non payé pour s’occuper de la famille

–          congé de deuil

–          congé payé pour obligations familiales

·       Indemnité de repas accordée durant les heures supplémentaires : passera de 10 $ à 12 $

·       Temps de déplacement : jusqu’à cinq heures de rémunération pour les arrêts en cours de route

·       Augmentation du financement pour le Programme d’apprentissage mixte; projet pilote sur une formation en santé et sécurité

·       Protocole d’entente visant à mener une étude conjointe sur les ressources offertes aux employés qui, dans l’exercice de leurs fonctions, sont exposés à du matériel explicite et dérangeant et/ou à des situations potentiellement dangereuses

·       Suppression des dispositions de l’Appendice K fixant des délais aux EG pour présenter une demande de congés annuels

·       Protocole d’entente sur l’examen de la structure des groupes professionnels.

 

De plus, l’entente sur les enjeux communs applique à ce groupe :

ENTENTE SUR LES ENJEUX COMMUNS
·       Paiement unique de 500 $ pour compenser le long délai de mise en œuvre des conventions collectives et 50 $ pour chaque retard supplémentaire de 90 jours

·       Dix jours de congé payé pour les victimes de violence familiale

·       Amélioration des dispositions sur le retour au travail à la suite d’un congé de maternité ou parental, ce qui donne plus de souplesse aux parents qui voudraient changer d’emploi lorsqu’ils retournent à la fonction publique fédérale

·       Amélioration du congé parental payé

·       Mise à jour pour tenir compte des nouvelles dispositions législatives, y compris la possibilité de partager et de prolonger le congé parental

·       Bonification des prestations supplémentaires pour chaque semaine durant laquelle l’employé est en congé parental prolongé ou partagé

·       Semaines additionnelles pour les parents couverts par le Régime québécois d’assurance-parentale et qui travaillent tous deux à la fonction publique fédérale

·       Nouveau protocole d’entente pour étudier les questions liées aux services de garde à la fonction publique

·       Amélioration du congé de compassion et du congé pour proches aidants, conformément aux nouvelles dispositions législatives

·       Amélioration des dispositions sur l’utilisation des locaux de l’employeur pour affaires syndicales

·       Nouveau protocole d’entente visant à protéger certaines conditions de travail des membres civils de la GRC

·       Nouveau protocole d’entente sur la santé mentale au travail en appui aux travaux du Centre d’expertise pour la santé mentale en milieu de travail

·       Indemnité d’études majorée à 17 000 $ en cas de réaménagement des effectifs

·       Suppression du protocole d’entente sur le soutien au mieux-être des employés. En conséquence, les congés de maladie resteront inchangés.

Pour le texte intégral, vous nous mettrons à jour lors de sa publication. Veuillez consulter l’article de l’AFPC pour plus d’information.