N’importe qui dans l’industrie cosmétique vous dira que les parfums sont très personnels. Ils peuvent évoquer des souvenirs, affecter votre humeur et même communiquer un aspect de la personnalité d’une personne. Si tout cela est positif, il faut aussi bien comprendre que pour certaines personnes, les produits parfumés ont un effet contraire. Les ingrédients chimiques qui entrent dans la composition des produits parfumés peuvent rendre certaines personnes malades, en particulier celles qui sont sensibles aux parfums, qui souffrent d’asthme, d’allergies ou qui ont d’autres problèmes de santé.

Tout(e) employé(e) à son lieu de travail devrait être en sécurité. Pour cette raison, et conformément à une résolution d’instance, l’UCET a écrit à l’honorable Filomena Tassi, la nouvelle ministre du Travail, pour lui demander de promouvoir l’élaboration de politiques pour un milieu de travail sans parfum chez les employeurs. Voici une copie de cette lettre :

Cliquez ici